24 May 2021

5 Tps lecture min.

peopleinside ubisoft

Un an de changements chez Ubisoft

En juin dernier, nous avons appris qu'Ubisoft n'était pas pour tous ses membres l'environnement de travail sûr et inclusif que nous avons toujours soutenu. Depuis, nous avons entrepris à l'échelle de la société tout entière une démarche d'écoute, d'apprentissage et de mise en place d'un plan d'action pour faire d'Ubisoft un lieu meilleur pour tous. Dans cette optique, je souhaiterais revenir sur les mesures que nous avons prises et évoquer nos objectifs pour l'avenir.

Suite à des témoignages de fautes professionnelles, nous avons mis en place plusieurs canaux à travers lesquels les membres de nos équipes peuvent signaler tout comportement inapproprié, dont une plateforme garantissant leur anonymat. Tous les signalements sont reçus et traités par un partenaire externe indépendant afin de garantir une approche impartiale. Les premiers signalements ont mené à une série d'enquêtes, et leurs résultats ont permis de prendre des actions en conséquence : formations, sanctions disciplinaires, et licenciements. Chaque nouveau signalement continue d'être traité par nos partenaires externes indépendants. 

Plus de 14 000 employés ont participé à diverses évaluations de groupe, dont un questionnaire anonyme, et 2 000 ont pris part à des groupes de discussion et des sessions d'écoute. Nous nous sommes associés à Accenture afin de réviser entièrement notre structure RH globale, ses procédés et ses pratiques. En conséquence, nous avons renforcé nos politiques contre la discrimination et le harcèlement. Nous avons également créé de nouveaux procédés RH et revu intégralement notre Code de bonne conduite. Ce Code est désormais plus clair, plus complet, et plus pratique. Lorsqu'il sera publié en juin, sa signature sera exigée de tous nos membres d'équipes. Nos équipes partout dans le monde ont d'ores et déjà participé aux premières sessions de formation contre le harcèlement. Par ailleurs, nous mettons en place des modules complémentaires obligatoires de formation, axés spécifiquement sur les thèmes du harcèlement et de la discrimination. 

Nous avons récemment introduit un nouveau critère de performance à notre système de gratifications, orienté particulièrement vers les responsables. Cet élément évaluera avant tout notre capacité à veiller au bien-être de chacun, à être inclusifs, et à promouvoir un environnement de travail sûr et respectueux.

En outre, nous avons nommé et recruté de nouveaux responsables au niveau exécutif.

Anika Grant nous a rejoint en tant que Directrice des ressources humaines en avril. Elle travaille principalement au renforcement de notre culture d'entreprise globale et de notre structure RH, afin d'assurer que toutes nos équipes puissent évoluer dans un environnement favorisant le respect, la diversité, l'inclusion, et le bien-être de chacun.

Belén Essioux-Trujillo a rejoint le Conseil d'administration Ubisoft en tant que membre indépendante en décembre. Son expérience et ses connaissances précieuses du domaine RH permettront d'enrichir encore davantage le groupe.

Lidwine Sauer, nommée en juillet dernier au nouveau poste de Responsable de la culture du lieu de travail, dirige en interne les sessions d'écoute et de retours, et a récemment mis en place une initiative globale visant à mieux définir nos valeurs.

Raashi Sikka nous a rejoint en février au poste nouvellement créé de Vice-présidente Diversité & Inclusion. Son rôle est de garantir que la diversité et l'inclusion soient au cœur de toutes nos démarches. Elle a notamment défini un cadre stratégique et mis à disposition des ressources pour les GRE (groupes-ressources d'employés) et les membres d'équipes d'Ubisoft, afin de les encourager à toujours remettre en question leurs points de vue. Raashi est également à la tête d'un comité d'étude de contenu D&I, mise en place pour aider les équipes dans leur création de contenus diversifiés et inclusifs.

Bio Jade Adam Granger, développeuse senior chez Ubisoft, a été promue au poste de Vice-présidente de l'équipe éditoriale dans le but d'encourager une plus grande diversité de perspectives dans la direction créative de nos jeux et franchises.

Les équipes de direction des studios continuent d'évoluer grâce à de nombreuses nominations ces derniers mois.  Plus récemment, nous avons annoncé que Lisa Opie rejoindrait bientôt Ubisoft Reflections et Ubisoft Leamington en tant que Directrice générale. Ubisoft Montréal, notre plus grand studio, s'est engagé l'an dernier à restructurer entièrement sa chaîne de direction afin de favoriser une stratégie de croissance globale et une vision plus diversifiée. Dans ce cadre, Catherine Lemyre et Leslie Quinton ont rejoint Ubisoft Montréal en tant que Vice-présidente du recrutement et Vice-présidente de la communication, respectivement.

De considérables progrès ont été accomplis, et nous allons poursuivre nos efforts afin que notre environnement de travail devienne un modèle dans l'industrie technologique. Les équipes d'Ubisoft continuent chaque jour de m'impressionner par leur implication dans ce projet. Au début du mois de mai, 10 000 membres d'équipes ont participé à des assemblées virtuelles durant lesquelles nous avons évoqué les derniers progrès réalisés. Nous continuerons à leur partager régulièrement les dernières avancées.

La direction, moi y compris, a pour responsabilité d'être un exemple et un modèle à suivre pour nos équipes. Je tiens à affirmer mon engagement personnel dans l'amélioration de la culture de notre environnement de travail et dans la mise en œuvre d'un changement positif, réel et durable chez Ubisoft.

Merci à toutes et tous pour votre soutien durant cette évolution.

-Yves Guillemot, PDG d'Ubisoft