9 June 2022

8 min - lecture

inside ubisoft

Présentation d'Ubisoft RADAR, la nouvelle initiative de fonds d'investissement d’Ubisoft soutenant les studios indépendants au Québec

L’appel à candidatures a débuté aujourd'hui pour Ubisoft RADAR, le tout premier fonds d'investissement d'Ubisoft de 10 millions de dollars qui soutiendra les studios indépendants dans la province de Québec. L'équipe d'Ubisoft News s'est entretenue avec Olivier Delisle, directeur accélérateur d'entrepreneuriat, qui dirige le programme, pour en savoir plus sur les origines de cette initiative, son fonctionnement et pourquoi le Québec est l'environnement idéal pour le lancer.

D'où est venue l'idée d’Ubisoft RADAR ?

Olivier Delisle: L'idée est née de différentes discussions que nous avons eu avec des studios indépendants au sujet de leurs besoins et attentes. La réponse était unanime : ils cherchaient surtout des sources de financement pour leurs projets.

Nous avons réalisé que nous pouvions jouer un rôle clé et après mûre réflexion, nous avons décidé de lancer l'initiative Ubisoft RADAR pour accompagner les studios indépendants au Québec. Ubisoft RADAR est un fonds d'investissement qui finance des projets de jeux indépendants et offre aussi différentes formes de soutien, dont le mentorat et le coaching.

Pourquoi est-il important pour Ubisoft de soutenir les studios indépendants ?

OD: N'oublions pas qu'Ubisoft a débuté en tant que studio indépendant en 1986. Ce projet s'inscrit dans la volonté de notre PDG Yves Guillemot de soutenir l'entrepreneuriat et le secteur techno-créatif à l’extérieur d’Ubisoft, en l'occurrence les studios indépendants. Lorsque nous soutenons un écosystème, il devient plus fort, et il est dans l'intérêt de tous qu’il devienne encore plus dynamique et attractif.

Comment Ubisoft RADAR va-t-il aider les studios indépendants ?

OD: Ubisoft RADAR soutiendra des projets lors de trois phases différentes. La première phase porte sur le financement de jeux en pré-production. La deuxième phase est un fonds de fin de développement qui aide les studios à terminer leurs jeux, car c'est souvent à ce moment-là qu’ils ont besoin d'une expertise spécifique ou d'un financement supplémentaire pour des dernières améliorations, un polissage ou un contrôle qualité. La troisième phase est la commercialisation, qui vise à aider à mettre les jeux sur le marché et à développer leurs communautés. Dans cette phase, le financement peut aider une équipe à présenter son jeu lors d'un grand événement de jeux vidéo, à créer une bande-annonce de lancement ou à engager un gestionnaire de communauté, par exemple.

Nous intervenons à trois stades différents avec un financement adaptable et flexible en fonction des besoins. Il ne s'agit pas seulement d'accéder à l'une des trois phases de financement. Nous pouvons intervenir au début du développement d'un jeu et financer les phases ultérieures. Si nous soutenons un studio, nous sommes prêts à aller jusqu'au bout pour l'aider à réussir.

Les conditions d'Ubisoft RADAR sont uniques. Nous ne touchons pas à la propriété intellectuelle et nous ne voulons pas influencer la direction artistique ou narrative d'un jeu. Nous offrons un soutien financier et des conditions de remboursement équitables et flexibles, mais le studio reste totalement indépendant. Nous pouvons fournir des experts et des conseils aux studios s’ils en ont besoin, mais c'est leur projet, et nous y croyons suffisamment pour ne pas vouloir le dénaturer.

De quelle manière Ubisoft soutiendra les projets sélectionnés en plus du financement ?

OD: Le savoir-faire et la volonté de partage d'Ubisoft constituent le deuxième pilier du fonds Ubisoft RADAR, en complément du soutien financier. Nous pouvons par exemple offrir un mentorat pour mieux commercialiser le produit, une aide en matière d'expérience utilisateur, une expertise en contrôle qualité, un accès à notre laboratoire de recherche utilisateur, une assistance en matière de gestion de communauté, et bien plus encore. En fonction des besoins de chaque projet, nous trouverons des experts internes à Ubisoft qui seront en mesure de fournir une expertise dans ces domaines.

Les studios d'Ubisoft au Canada soutiennent déjà les studios indépendants avec différentes initiatives, comme avec les Série Indie à Toronto et à Montréal. En quoi ce programme est-il complémentaire ?

OD: Il a toujours été naturel pour Ubisoft de contribuer à la croissance de l'écosystème techno-créatif. Nous organisons, par exemple, des concours avec les universités du Québec et de l’Ontario pour encourager le développement de nouveaux talents. Avec la Série Indie, Ubisoft Montréal et Ubisoft Toronto organisent une compétition annuelle pour les studios indépendants, avec un prix en espèces et des possibilités de mentorat. La suite logique était de les accompagner plus loin en créant un fonds et en investissant dans les studios indépendants. Nous les soutenons ainsi lors des différentes phases de la production, et pouvons même en accompagner certains tout au long de la création de leur jeu.

Ubisoft prendra-t-il une part des revenus des titres sélectionnés lors de leur lancement ?

OD: Tous les bénéfices réalisés par Ubisoft RADAR seront immédiatement réinvestis dans le programme pour financer davantage de jeux indépendants. Ainsi, plus nous aurons de succès, plus le fonds grandira et pourra accompagner de nouveaux projets dans les années à venir. C'est une façon de redistribuer le succès des projets indépendants à d'autres studios indépendants qui débutent, et de créer un cercle vertueux.

Pourquoi le Québec a-t-il été choisi comme région de lancement ?

OD: En raison de la vivacité de son bassin de studios indépendants ! Il y a environ 260 studios indépendants au Québec - c'est une communauté très forte. Je pense à des studios comme Thunder Lotus, créateur de Spiritfarer, ou Norsfell et son jeu Tribes of Midgard ; ce sont des exemples fantastiques de la force et de l'impact des studios indépendants dans la région. De plus, comme Ubisoft est présent dans la région depuis 25 ans, nous avons déjà établi un lien solide avec cet écosystème. Le Québec est également une région très entrepreneuriale, je pense donc que c'est l'endroit idéal pour lancer ce type de projet.

Quels sont les critères que vous recherchez lors de la sélection des projets à soutenir ?

OD: Nous recherchons des projets qui ont un potentiel commercial. Nous examinons également la faisabilité. Outre le fait d’avoir des concepts de jeu prometteurs, nous devons être sûrs que le studio sera en mesure de livrer ce qu'il propose, qu'il dispose de la bonne équipe pour créer le jeu.

Comme pour tout autre investissement, nous devons nous assurer que le projet fasse sens sur le plan financier, afin que le fonds se régénère et même se développe pour profiter à davantage de studios. Mais nous tenons également compte de l'aspect humain. Nous voulons soutenir des jeux qui offrent quelque chose de différent, qui sont diversifiés et inclusifs, et qui correspondent bien aux valeurs d'Ubisoft.

Pour ceux qui souhaitent postuler, ils peuvent se rendre sur le site web d'Ubisoft RADAR pour y trouver tous les détails.

Pouvez-vous nous en dire plus sur le comité de sélection du fonds RADAR ?

OD: Le comité est composé de six personnes - toutes issues de disciplines différentes et complémentaires - qui examinent les projets en fonction de leur domaine d'expertise. Outre moi-même, directeur du programme spécialisé dans la stratégie, la planification et le développement, le comité comprend des membres spécialisés dans la production, la stratégie de marque et le marketing, l'innovation, la finance et l’éditorial. .

Bien que nous ne puissions pas sélectionner tous les projets, il est important pour nous d'aider la communauté des développeurs et développeuses indépendant·es autant que possible avec cette initiative. Nous prévoyons d'envoyer à chaque équipe qui postule un retour d'information pour les aider à progresser.

Combien de candidatures prévoyez-vous ?

OD: Les studios que nous avons consulté pour créer le fonds Ubisoft RADAR étaient très enthousiastes et intéressés par cette initiative, nous nous attendons donc à beaucoup d'intérêt du reste de la communauté. J'espère voir de nombreuses candidatures pour chaque étape du financement. Nous choisirons les projets à soumettre au comité de sélection, qui décidera des deux ou trois projets qu'Ubisoft RADAR financera. S'il y a un plus grand nombre de projets vraiment exceptionnels au cours d'une année, nous avons toujours la possibilité d’accompagner plus de studios.

Qu'est-il est actuellement prévu pour l'avenir d'Ubisoft RADAR ? Où espérez-vous voir le programme dans les cinq prochaines années ?

OD: Pour l'instant, nous nous concentrons sur le financement de la première série de jeux et nous allons aider les studios à lancer leurs projets. L'objectif à terme est de faire en sorte que ces jeux soient un succès, ce qui permettra au fonds de se développer et d'aider d'autres indépendants ! Nous voulons continuer à être aux côtés de ces studios pour leurs jeux suivants en tant que partenaires à long terme.

Qu'est-ce qui vous rend le plus enthousiaste à propos d'Ubisoft RADAR ?

OD: Je suis impatient de contribuer au lancement de jeux à succès ! Je veux pouvoir regarder en arrière et être fier d'avoir cru en une équipe et de lui avoir donné un coup de pouce.

Ubisoft est vraiment à l'avant-garde des nouvelles façons de soutenir notre industrie en encourageant l'esprit d'entreprise et les studios indépendants. Avec ce programme, nous apportons une vision et une approche complètement différentes de ce qui est proposé. Nous voulons travailler avec les studios indépendants pour les aider à atteindre leur plein potentiel tout en protégeant leur liberté de création. Nous choisirons des projets que nous pourrons soutenir sur le long terme, main dans la main vers un succès commun.

Découvrez les gagnants de la Série Indie.

Plus de Ubisoft

5 July 20221 min - lecture

Ubisoft Forward revient le 7 juillet avec Skull and Bones, et une conférence dédiée à plusieurs jeux le 10 septembre

Deux événements Ubisoft Forward approchent à grands pas. Le premier, dédié à Skull and Bones, aura lieu le 7 juillet.

En lire plus
29 June 20223 min - lecture

Mario + Rabbids Sparks of Hope arrive sur Switch le 20 octobre

Un allié improbable pour Mario et ses amis a été révélé, ainsi que les compositeurs du jeu.

En lire plus
16 March 202212 min - lecture

L'avenir de l'accessibilité chez Ubisoft

David Tisserand, responsable senior de l'équipe Accessibilité, discute des avancées de l'équipe et de ce qu'il reste à accomplir.

En lire plus
30 June 20222 min - lecture

Jouez à Rabbids: Party of Legends dès aujourd'hui

Les Lapins Crétins retournent à leurs racines dans un tout nouveau jeu de groupe qui élève le chaos multijoueur à des niveaux mythiques.

En lire plus