23 October 2020

6 min - lecture

inside ubisoftbipoc

PANDC d'Ubisoft – Ellie Vengala

Je suis enfant unique, et ma famille possède une collection de valises qui nous ont suivis dans tous nos déménagements depuis mes neuf ans. J'ai fréquenté deux écoles élémentaires différentes, deux écoles intermédiaires et deux écoles secondaires (remplir mes dossiers d'inscription à l'université, c'était long). Je pense que ces valises supportaient mieux les déménagements que moi.

[UN] [News] BIPOC of Ubisoft - Ellie Vengala - Ellie

Grandir, c'est difficile. Grandir aux États-Unis en tant qu'immigrante? C'est la pire chose. À l’adolescence, on cherche plus que tout à trouver notre place, et c'est impossible pour un immigrant. Chaque fois que je dépose une candidature, j’amène avec moi une chemise (mon père en a fait une pour chacun d'entre nous : la sienne est bleue, celle de ma mère verte, et la mienne est orange. Je hais la couleur orange.) Cette chemise contient des formulaires ainsi que des pages et des pages prouvant que j'ai le droit d'être dans ce pays même si je suis née ailleurs. Et tout ça, même si j'ai passé la plus grande partie de ma vie ici, que j'ai laissé tomber ma langue maternelle et que je ne me rappelle pratiquement rien de mon enfance.

J'ai appris très tôt que je n'avais ma place nulle part. Dans ce pays, je suis une « étrangère non-résidente »; pourtant, je suis d'abord et avant tout une personne, qui a comme tout le monde sa place ici et ailleurs. Et le plus important, c'est que je me donne ma propre place. Alors, avant de prendre une décision importante, que ce soit m'inscrire au collège ou envoyer ma candidature pour un emploi, je me pose toujours la même question : Pour qui vis-tu, si ce n'est pour toi-même?

Je me la suis posée avant de présenter ma candidature au stage en relations publiques d'Ubisoft sur LinkedIn. Je savais que ce n'était pas gagné d'avance; le site disait qu'il y avait plus de 600 candidats. Mais je savais que je me devais à moi-même d'essayer, même si je n'obtenais pas le stage. En envoyant ma candidature, je réaffirmais que je croyais en moi. Pour moi, c'était aussi précieux qu'un appel pour une entrevue. Postuler pour un emploi, c'est un peu comme se jeter dans le vide. Une fois la candidature envoyée, on ne contrôle plus rien, alors il faut avoir foi en soi. C'est le parachute qui vous maintient à flot jusqu'à ce que vous soyez prêt à faire un nouvel acte de foi en envoyant une autre candidature.

[UN] [News] BIPOC of Ubisoft - Ellie Vengala - Ellie1

Mais pour vraiment croire en vous-mêmes, il faut découvrir ce qui vous tient à cœur. Je pense que c'est l'un des apprentissages les plus gratifiants qui soient. Puisque je n'ai jamais trouvé ma place sur Terre, j'ai toujours été attirée par les mondes fictifs : les livres et, bien sûr, les jeux vidéo. J’apprécie le cinéma et la télévision aussi, mais je ne les trouve pas aussi immersifs que les livres et les jeux. Dans ces derniers, vos pensées sont entièrement concentrées sur l'histoire que vous vivez, vous croyez à son existence. Si j'aime autant les histoires, c'est parce que je m'y reconnais, et elles finissent par faire partie de moi autant que moi d'elles. C’est important pour moi. Je savais que je voulais travailler à un endroit où on accordait de la valeur aux histoires, et je réalise à peine que je me suis retrouvée au milieu de certaines de mes histoires préférées.

[UN] [News] BIPOC of Ubisoft - Ellie Vengala - Note Une note que je me suis écrite avant l'entrevue. Je vous recommande fortement de vous écrire des lettres d'encouragement à vous-même. Qui d’autre le fera, sinon? Vous devez d'abord pouvoir compter sur vous-même.

Je crois beaucoup à l'importance de s'immerger dans ce qui nous touche, et je suis devenue modératrice du subreddit r/AssassinsCreed peu avant de présenter ma demande de stage. Je savais que ça me plairait de faire ça, et j'avais raison! J'ai pu refaire certaines parties du subreddit. J'ai même créé un dossier complet sur Valhalla qui représente dix pages d'information dans un document Word (oui, je m'en vante!). J'aime créer, et j'aime encore plus créer sur ce qui me passionne. Ça fait partie de la discussion que j'ai eue avec moi-même par rapport au stage : d'une certaine façon, au moins, je contribuerais quand même au jeu.

Selon moi, un travail ne peut être gratifiant que s'il reflète notre existence. S'il y a un aspect gratifiant dans notre travail, alors il nous aide à grandir, à apprendre et à changer. Je sais qu'on ne peut pas tous choisir notre emploi, mais je crois vraiment qu'on peut trouver une façon de s'épanouir. Après tout, personne d'autre ne sait quelles sont vos véritables attentes. Pendant ma deuxième année à l'université, j’avais un emploi sur le campus où je donnais des conseils aux autres étudiants sur le choix de cours, l'obtention du diplôme, etc. C'était bien, et j'aimais me sentir utile, mais c'est devenu répétitif à la longue. Alors j'ai proposé de créer une brochure qui expliquait comment obtenir son diplôme en quatre ans, et c'était le premier de nombreux projets que j'ai réalisés pendant mes trois années dans ce rôle. Je savais que j'avais besoin de créer pour m’épanouir, et ça rendait mon emploi plus attrayant.

[UN] [News] BIPOC of Ubisoft - Ellie Vengala - Ellie2

Mon conseil est donc à la fois un défi et une demande : sachez ce qui vous permet de vous épanouir. Si vous ne le savez pas encore, prenez le temps de le découvrir. Ce n'est pas grave. Vous avez la vie devant vous!

Je l’ai appris tôt parce que je n'ai pas eu le choix. J'ai eu à prouver que je voulais exister dans ce pays d'aussi longtemps que je me souvienne. Même pour une chose aussi simple qu'obtenir mon permis de conduire, j'ai dû présenter mon formulaire I-20, une copie de mon visa F-1, mon relevé de notes, mon certificat d'admission, et bien d'autres documents. Il faut être préparé à défendre son existence ici, et j'ai eu 11 ans pour réfléchir aux raisons pour lesquelles c'est la meilleure place pour moi.

Chaque fois que je reviens dans ce pays, on me demande : « Pourquoi ici? » Je pense que tout le monde devrait avoir une réponse à cette question. La mienne a toujours été : « C'est ici que je peux étudier ». Mais pour une fois, j'aimerais répondre sincèrement : « C'est ici que je peux m’épanouir pleinement. C'est ici que j'ai grandi et évolué depuis mon enfance. C'est ici que j'ai appris ma propre valeur. C'est ici ma place, du moins pour le moment. »

PANDC d'Ubisoft sera de retour la semaine prochaine. Restez à l'affût de la page des actualités d'Ubisoft pour le prochain article.

Plus de Ubisoft

6 October 20203 min - lecture

Watch Dogs: Legion – Dévoilement de nouveaux détails sur l'histoire et le plan après le lancement

Découvrez l'entité mystérieuse derrière le début explosif de Watch Dogs: Legion et apprenez-en plus sur le contenu qui sera ajouté au jeu après le lancement.

En lire plus
30 April 20203 min - lecture

Assassin’s Creed Valhalla – Devenez un viking légendaire

Ayant lieu dans une période sombre de l’Angleterre, Assassin’s Creed Valhalla présente de nouveaux systèmes de combat, des ennemis variés, et de gigantesques raids Viking comme vous n’aurez jamais vu auparavant dans la série.

En lire plus
30 April 20208 min - lecture

Assassin’s Creed Valhalla – L’histoire derrière la légende viking

L’historien d’Assassin’s Creed Valhalla, Thierry Noel, nous parle de quelle façon l’histoire a influencé la conception du jeu, et que certains clichés vikings s’avèrent faux.

En lire plus
2 October 20206 min - lecture

PANDC d'Ubisoft : Pylyp Zhunior

Cette nouvelle série met en lumière les PANDC chez Ubisoft, qui partagent leurs histoires sur la façon dont ils sont arrivés à ce stade de leur carrière.

En lire plus

Visitez d'autres chaînes Ubisoft

twitter iconfacebook icontwitch iconyoutube iconinstagram icon
Ubisoft